A+
A-

Des entreprises internationales bien implantées - par pays

> 35 nationalités différentes
 
> 517 établissements
 
> 52 660 salariés employés
 
> 1er pays investisseur : Etats-Unis
 
> Présence de la Chine et du Maghreb en progression

 
Les 517 établissements à capitaux étrangers recensés en région Centre-Val de Loire portent les couleurs de 35 pays. Les principales nationalités représentées correspondent aux pays avec lesquels les entreprises régionales échangent le plus. Déjà observée lors de la précédente étude, la diversification des pays investisseurs se poursuit et s’accentue. 5 nouveaux pays ont ainsi investi en région Centre-Val de Loire au cours des 2 dernières années : 3 pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), le Brésil et le Portugal.
 

L’Europe et les États-Unis, premiers partenaires de la région

En savoir plus

Consultez l'étude Les entreprises régionales  à capitaux  étrangers

Le continent européen est le principal pourvoyeur de capitaux étrangers en région Centre-Val de Loire : il concentre 51,8 % des emplois et 56,3 % des établissements recensés. Les principaux pays investisseurs appartiennent tous à l’Union européenne. Le 1er, en nombre d’emplois, est l’Allemagne avec 75 établissements et 5 845 emplois, suivi du Royaume-Uni (5 254) et de la Suède (4 024). Toutefois, la présence des capitaux européens tend à diminuer au profit d’autres zones, telles que l’Asie.
L’Amérique du Nord (États-Unis et Canada) participe également activement à l’économie régionale avec 130 établissements et 17 251 salariés recensés. Avec 128 établissements implantés, les États-Unis sont même le 1er pays investisseur en région Centre-Val de Loire, toutes zones confondues. Les capitaux américains sont particulièrement présents dans le secteur de l’équipement automobile (Delphi, Inteva…), l’électronique (IBM, Cooper Capri…) ou l’agroalimentaire (Mars PF France, Mondelez…).
 

La présence de la Chine et du Maghreb, en forte progression depuis 2013

Depuis la dernière édition de l’étude en 2013, le continent asiatique a étendu ses participations au sein des entreprises régionales. 28 établissements et 3 793 salariés affiliés à des capitaux asiatiques ont été recensés, soit 1/3 d’établissements et de salariés en plus. L’Asie est la seule zone identifiée dans la précédente étude à avoir vu progresser ses effectifs. Si le Japon domine largement ces investissements (19 établissements et plus de 2 300 salariés), la Chine a accru sa présence avec 5 établissements contre 2 en 2013.
Absents de la région en 2013, 3 pays du Maghreb ont depuis investi dans 7 établissements et emploient plus de 1 100 salariés. Ces capitaux ont majoritairement été investi dans les équipements du foyer avec notamment la reprise de l’espagnol Fagor-Brandt par l’algérien Cévital et dans les services aux entreprises, avec le développement du marocain Intelcia dans l’Eure-et-Loir et le Loiret.
 

Zoom par pays

© Centreco - Réalisation par Atmedia Communication