A+
A-

Bois

> 950 000 ha de forêt/bois (25 % du territoire régional)
> 2 150 entreprises
> 13 400 salariés
> 2 180 500 m3 de bois récolté
> 2e région pour la récolte de chêne et de pin sylvestre
> 1re région productrice de chêne haut de gamme
> Bois énergie : 3 plates-formes d’approvisionnement

Avec plus de 950 000 ha de surface boisée, la région Centre-Val de Loire est l’une des grandes régions forestières françaises (25 % de son territoire). L’industrie du bois y compte 3 900 entreprises et emploie près de 25 000 personnes. En 2012, la récolte de bois a atteint son plus haut niveau depuis 15 ans, dépassant les 2 millions de m3.

La surface boisée de la région Centre-Val de Loire a augmenté de 40 % en un siècle, avec une moyenne de 2 000 ha supplémentaires par an depuis le XXe siècle. Avec seulement 13 % des surfaces boisées, la forêt publique de la région Centre-Val de Loire comporte quelques-uns des massifs les plus prestigieux de France, dont la forêt domaniale d’Orléans qui, avec ses 35 000 ha, est la plus grande forêt domaniale française, les forêts domaniales de Chambord ou de Châteauroux... Les feuillus, et en particulier le chêne, représentent 81 % des peuplements. Les espèces les plus récoltées sont, dans l’ordre, le chêne, le pin sylvestre, le peuplier et le pin maritime.
Par ailleurs, la région Centre-Val de Loire offre de nombreuses possibilités de formation aux différents métiers de la filière Forêt-Bois. La recherche régionale est également active grâce à la présence de plusieurs organismes (ex : IRSTEA, DSF, IDF, INRA, STIR, ONF…), notamment dans le Loiret.

Les principales spécialités de la filière Bois

Sciage de chênes, sciage de résineux, parquets et planchers, panneaux, meubles, bois énergie et bois pour la construction.

Arbocentre, une filière Bois régionale structurée

Créée en 1987 sous la forme d’un CRITT (Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologie), ARBOCENTRE est devenue en 1996 l’Association de l’Interprofession de la Filière Forêt Bois en région Centre-Val de Loire, qui réunit les représentants d'organismes de recherche-développement, des producteurs (exploitants forestiers, coopératives,...) et des professionnels de la 1re (scieurs, panneaux) et 2e transformation (meubles, charpentes...). Ses actions sont multiples : promotion de l'utilisation du bois dans la construction, promotion de l'utilisation énergétique du bois, promotion du chêne, essence phare de la région, études  sur l'amélioration de la sylviculture et l'optimisation des ressources bois…

 

Des évolutions marquantes

Les évolutions dans le domaine de la construction et de l’énergie impacteront durablement la production et l’exploitation du bois. L’analyse des faits et la prospective annoncent une progression d’activité pour les gestionnaires de forêts, les pépiniéristes et les ouvriers forestiers. Le dynamisme de l’écoconstruction et la recherche d’énergies nouvelles en matière de chauffage constituent les sources majeures de cette évolution. L’utilisation de bois issu de forêts de la région est par exemple un atout écologique et économique (il ne voyage pas sur de longues distances, limitant ainsi son impact sur l’environnement).
 
 
 

Votre projet
nous intéresse

© Centreco - Réalisation par Atmedia Communication